Le parti des bleus « pe zwenn, pe koze » avec les autres partis d’opposition. Et « prend note » de ce qu’ils disent, a indiqué Aurore Perraud, directrice de communication du PMSD. Ayant démissionné du gouvernement sur une question de « principe », le parti ne compte pas retourner vers le Parti travailliste, insiste Mamade Khodabaccus, secrétaire général du PMSD. Qui a également eu des mots très durs envers Maurice Allet. Les bleus déplorent aussi le traitement infligé à Fifi Henry, qui a été sommée de quitter son poste au sein de la Tourism Authority au lendemain du retrait du PMSD du gouvernement.