Le parti bleu sort de sa réserve et réagit aux propos de vendredi dernier de Shakeel Mohamed. Pour Aurore Perraud, en s’attaquant au Youth Employment Programme, placé sous la responsabilité du ministère des Finances, le ministre du Travail vise le Premier ministre lui-même.

En réponse à une question d’ION News, Aurore Perraud souligne que le PMSD ne se sent pas visé quand Navin Ramgoolam parle de « béquille ». La directrice de communication du parti insiste que celui-ci est au sein du gouvernement « de façon légitime ». Contrairement aux « usurpateurs » qui sont actuellement en « essaie de négocier une alliance ».

Elle s’exprimait, ce mercredi matin, lors d’un point de presse des bleus à Port-Louis.