Oomar Karrimbaccus, alias Tirania, Fabrice Hemsley Jean-Pierre et Jean Michel Julbert Rosette ont été interpellés ce mardi 30 octobre avec 110 kilos d’héroïne évalués à Rs 1,6 milliard au large du Coin de Mire grâce à l’aide du public. C’est ce que fait ressortir le patron de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), le Deputy Commissionner of Police (DCP) Choolun Bhojoo, à l’issue de cette opération qui a vu la collaboration des Marine Commandos (MARCOM) de la National Coast Guard.

Tout laisse croire que le trio fiché pour délits de drogue a récupéré la drogue relâchée en mer par un cargo en provenance de Madagascar. Leur speedboat est parti de Trou-d’Eau-Douce et a longé la côte, au niveau de Grand-Gaube, lorsqu’il a été intercepté. Le service des douanes de la Mauritius Revenue Authority (MRA) était également sur le coup et avait mis des embarcations en mer pour les intercepter. La Brigade antidrogue a toutefois jugé utile de coincer les trois hommes avant la livraison prévue à Pointe-aux-Piments.

Originaire de la rue La Paix, à Plaine-Verte, Oomar Karrimabaccus est issue d’une famille qui contrôlait le trafic de drogue à la Plaine-Verte durant les années 80 et 90. Il est sorti de prison il y a un an. Il avait purgé une peine de six ans d’emprisonnement pour distribution de drogue. Il avait été interrogé l’an dernier par la Commission d’enquête sur les drogues pour ses appels passés de la prison à l’ex-détenu Gérard Prosper, lequel communiquait souvent avec des gardiens de prison véreux.