La police avait donné son autorisation pour cette manifestation pacifique qui devait alors lieu aujourd’hui. Mais elle est revenue sur sa décision, à cause de la séance parlementaire de ce 8 décembre. La marche du Komite Diego a donc été interdite.

Ces activistes ont tout de même déposé un courrier au bureau du Premier ministre pour rappeler leur revendication. Soit que le Premier ministre cesse de proposer aux Américains de discuter du bail de Diego Garcia avec Maurice au lieu du Royaume-Uni. La base militaire US doit être fermée, insiste le Komite Diego.

Une nouvelle marche pacifique contre la base militaire de Diego Garcia sera annoncée début 2018.