Follow Us On

Slider

Explorer de nouveaux créneaux. Tout en respectant les principes de bonne gouvernance. C’est ce vers quoi le ministre des Coopératives souhaite pousser le secteur dont il a la charge. Pour aller dans cette voie, des « formations beaucoup plus poussées » sont nécessaires. Et c’est le National Institute for Co-operative Entrepreneurship (NICE) qui sera appelé à les dispenser, affirme Sunil Bholah.

Celui-ci a annoncé, dans le même temps, la création d’un Cooperative Campus à Bois-Marchand d’ici un an. La Cooperative Act sera également amendée, dit le ministre. Afin, notamment, de créer un environnement propice qui favorisera le business des coopératives qui pourront alors contribuer à une croissance plus accrue.

Sudesh Puran avance que NICE, qu’il préside, compte innover afin de mieux accompagner les sociétés coopératives.

Sunil Bholah assistait, ce 18 novembre, à la cérémonie annuelle de remise de certificats de NICE. Plusieurs ministres étaient présents, dont Leela Devi Dookun-Luchoomun et Pradeep Roopun, chargés des portefeuilles de l’Education et de l’Intégration sociale respectivement. Ces derniers ont salué le travail fourni par NICE ainsi que par les coopératives.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
La Development Bank of Mauritius ne fermera pas, soutient Lutchmeenaraidoo

Rs 1,4 milliard. C’est le montant des pertes subies durant les quatre dernières années par la Development Bank of Mauritius (DBM)....

Close