Explorer de nouveaux créneaux. Tout en respectant les principes de bonne gouvernance. C’est ce vers quoi le ministre des Coopératives souhaite pousser le secteur dont il a la charge. Pour aller dans cette voie, des « formations beaucoup plus poussées » sont nécessaires. Et c’est le National Institute for Co-operative Entrepreneurship (NICE) qui sera appelé à les dispenser, affirme Sunil Bholah.

Celui-ci a annoncé, dans le même temps, la création d’un Cooperative Campus à Bois-Marchand d’ici un an. La Cooperative Act sera également amendée, dit le ministre. Afin, notamment, de créer un environnement propice qui favorisera le business des coopératives qui pourront alors contribuer à une croissance plus accrue.

Sudesh Puran avance que NICE, qu’il préside, compte innover afin de mieux accompagner les sociétés coopératives.

Sunil Bholah assistait, ce 18 novembre, à la cérémonie annuelle de remise de certificats de NICE. Plusieurs ministres étaient présents, dont Leela Devi Dookun-Luchoomun et Pradeep Roopun, chargés des portefeuilles de l’Education et de l’Intégration sociale respectivement. Ces derniers ont salué le travail fourni par NICE ainsi que par les coopératives.