L’aile féminine du Mouvement patriotique (MP) veut voir pour croire. Rebondissant sur l’annonce de sir Anerood Jugnauth au sujet d’une réforme électorale menant à une meilleure représentation féminine au Parlement, Lysie Ribot a rappelé que «ceux qui proposent cela aujourd’hui avaient voté contre dans le passé».

L’ancienne députée du MMM faisait allusion à la proposition de Paul Bérenger de transposer les règles de la Local Government Act aux élections générales. Soit le fait qu’un candidat sur trois d’une liste électorale aux élections municipales et villageoises doit être de sexe différent que les deux autres.

Jenny Mooteealoo a critiqué l’approche qu’elle juge parcellaire du gouvernement dans l’application du rapport du comité Domingue sur la protection des droits des femmes et des enfants. Pour l’avocate, la décision du gouvernement de durcir les lois peut mener à des dérives, notamment avec des accusations basées sur des charges provisoires à la suite de dénonciations calomnieuses.

Le MP fête la Journée mondiale de la femme ce dimanche, à la mairie de Quatre-Bornes, avec un débat sur la condition de la femme à Maurice.