Il manque des « garde-fous » au Prevention of Terrorism (Amendment) Bill, voté cette semaine, soutient le Mouvement patriotique. Pour Atma Bumma, la clause visant à empêcher les recrutements par les groupes terroristes à travers les réseaux sociaux vient « légaliser » le hacking. Et cela par les autorités, violant ainsi le droit à la vie privée, explique le secrétaire général du parti de la rose.

Le Mouvement patriotique compte ainsi faire appel à la présidente de la République. Sa requête ? Qu’Ameenah Gurib-Fakim refuse de signer le texte de loi « tel quel ».

Interrogés sur la Prosecution Commission, les membres du parti indiquent qu’ils en débattront lundi. Et se prononceront à ce sujet par la suite. Alan Ganoo, président, est en déplacement à l’étranger.