Paul Bérenger appelle une nouvelle fois le MSM à « assumer sa responsabilité devant l’histoire » en votant le projet de loi sur la réforme électorale actuellement en préparation. Mais le parti soleil fait clairement comprendre que si le seuil d’éligibilité de 10% pour l’élection à la proportionnelle est maintenu, il ne votera pas.

Après Sir Anerood Jugnauth hier soir, c’est Pravind Jugnauth qui a confirmé la position de son parti sur la question. Selon le leader du MSM, à eux seuls, les Travaillistes et le MMM sont en mesure de faire voter l’amendement constitutionnel.