Les cas de fraude ont des répercussions non seulement sur l’entreprise où ce type de crime survient, mais aussi sur le secteur d’activité et le pays. Anil Gujadhur, president de l’Audit Committee Forum, a tenu à le rappeler lors du lancement du quatrième Position Paper de cette structure.

Les Guidelines for the Audit Committee’s assessment and response to the risk of fraud [lire le document PDF ici] viennent, par conséquent, fournir des outils aux comités d’audit des entreprises. Cela afin que ceux-ci puissent mieux identifier les cas de fraude mais aussi les gérer.

Présent au lancement de ce guide, Navin Beekarry a souligné la nécessité de « systèmes et institutions efficaces » dans la lutte contre la fraude. A la question de savoir comment il compte renforcer la Commission anticorruption, dont il est le directeur, il indique y travailler. « Cela prendra un peu de temps mais ça viendra. »