Follow Us On

Slider

Prem Koonjoo a une façon particulière de prononcer le mot anglais «alien». Une inflexion qui a valu au ministre de l’Economie océanique des moqueries dans l’hémicycle, le mardi 17 septembre, lorsqu’il a répondu aux questions d’Adrien Duval sur la pêche. Mais c’est surtout son affirmation qu’il n’y a pas d’espèces de poisson étrangères à la faune locale qui a surpris l’opposition.

Prem Koonjoo s’est retrouvé en difficulté sur la question des amendements au Fisheries Bill qui se font attendre depuis 2016. Ils doivent notamment prévoir que les auteurs de pêche clandestine dans nos eaux puissent être poursuivies. Depuis 2015, 770 cas de pêches illégaux ont été rapportés. Mais seules 55 contraventions ont été émises.

Quand ce projet de loi sera-t-il introduit au Parlement ? l’a interrogé l’élu du PMSD. «Cette décision sera prise par le Premier ministre, mon ministère est prêt», a insisté Koonjoo. Qui a aussi affirmé qu’il n’y aura pas de marche arrière quant au projet d’allouer plus de permis aux bateaux étrangers tient toujours.

Facebook Comments