Longtemps annoncée, une réduction des tarifs Internet se fait toujours attendre. La dernière baisse, comme l’a rappelé aujourd’hui Tassarajen Pillay Chedumbrum, remonte à fin 2011. Interrogé à ce sujet à l’issue du Consultative meeting for ICT Sector qui a eu lieu cet après-midi en prévision du prochain budget, le ministre a botté en touche. Pour finalement affirmer qu’il soumettra des mesures pour son secteur mais que « le dernier mot revient au ministre des Finances ».