C’était le rebondissement de ce deuxième jour de procès aux assises. Co-accusée dans l’affaire d’importation de 1680 comprimés de Subutex en août 2011, Giantee Ramchurn s’est effondrée en plein tribunal peu après la pause déjeuner aujourd’hui.
La Mauricienne est accusée d’avoir été la destinataire des comprimés trouvés sur la ressortissante française à son arrivée de Paris. Selon les hommes de loi des deux accusées, ce contretemps pourrait retarder le procès, dont les auditions auraient dû prendre fin ce vendredi.