Ils sont déterminés. Les membres du Kolektif Sov Promnad Roland Armand sont résolument contre l’abattage d’arbres sur ce parcours vert reliant Beau-Bassin et Rose-Hill. Et sur le qui-vive alors que des palmiers royaux ont été déracinés durant la semaine pour être replantés ailleurs. Si les autorités procèdent avec la coupe d’arbres, elles feront face à une chaîne humaine, prévient Selven Govinden, porte-parole du collectif.

Les membres du Kolektif Sov Promenad Roland Armand s’étaient donné rendez-vous, ce samedi 24 février, pour faire le point sur les actions qu’ils comptent entreprendre. Ils insistent que des solutions plus durables doivent être considérées pour ce lieu, qui se trouve sur le tracé du Metro Express

Le collectif a écrit au Premier ministre pour solliciter une nouvelle rencontre avec lui ou un représentant, après celle, infructueuse, d’il y a dix jours.

Par ailleurs, une réunion est prévue ce mardi 27 février avec la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill et les membres du Kolektif Sov Promenad Roland Armand. Ces derniers se préparent à effectuer un sondage auprès des riverains de la promenade, pour recueillir leur avis sur les transformations annoncées sur la rue Vandermeersch et les propositions du gouvernement. Notamment celle de la création d’un parc, qui portera le nom de Roland Armand.