La résistance s’organise. Des associations et de simples citoyens se sont regroupés pour former le Kolektif Sov Promenade Roland Armand e Jardin Bijoux. Ils se sont réunis au soir de ce mercredi 7 février pour «décider de la marche à suivre». Car ils sont résolument décidés à s’opposer à la destruction de ces deux lieux emblématiques de Beau-Bassin/Rose-Hill qui se trouvent sur le tracé du Metro Express.

Si peu de détails transpirent, le collectif compte toutefois maintenir ses actions de sensibilisation auprès du public. A l’instar de celle de la «jam session» du samedi 3 février, qui a vu la mise sur pied du collectif.

Celui-ci maintient la nécessité pour les autorités d’effectuer un «Environmental Impact Assessment», dont le projet Metro Express est dispensé. Et celle de sauver ces espaces verts des villes sœurs, «en raison de leur caractère unique, de leur valeur écologique, sociale, culturelle et patrimoniale».