Follow Us On

Slider

636 familles font face à un gros problème de logement dans la région de Grande-Rivière-Noire et Petite-Rivière-Noire. Le Kolektif Rivier Nwar (KRM) invite donc à l’Etat à leur venir en aide, plusieurs d’entre elles vivant dans des conditions déplorables. Notamment en procédant à l’acquisition obligatoire de terrains où il existe très peu de terres de l’Etat. Il a présenté un dossier complet pour soutenir ses arguments et pour montrer la voie aux autorités.

Face à la presse ce vendredi 7 juin à l’hôtel Saint-George, à Port-Louis, l’anthropologue Maya de Salle-Essoo explique s’être basée sur plusieurs études et de visites sur le terrain pour venir avec ce chiffre. Elle déclare que le KRM a identifié onze poches de pauvreté dans la région, 70 familles de squatters et quatre générations de cinq familles qui vivent dans une case de 133 m2.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
 [Vidéo] Des associations musulmanes protestent contre Gayan et un reportage diffusé en Inde

Au moins 200 partisans de différentes associations musulmanes ont marché entre le Khadafi Square, à Plaine-Verte, et la mairie de...

Close