Une « déclaration ferme » sur l’annulation du projet CT Power. Conformément aux promesses faites durant la campagne électorale, notamment aux habitants de Pointe-aux-Sables. C’est ce qu’attend le Kolektif lenerzi renouvlab (KLR) de la part du gouvernement. « Si ou pe kapav kas kontra ar Betamax, avance Yan Hookoomsing, enn kontra ki pankor mem finalize kouma CT Power ou kapav kas li. »

Le point de presse animé aujourd’hui a aussi été l’occasion de mettre en avant l’Action Plan élaboré par la National Energy Commission (NEC). Les promesses contenues dans le discours-programme, estime Yan Hookoomsing, sont « correctes » mais « vagues ». Au lieu de tout recommencer à zéro, poursuit-il, le gouvernement devrait se pencher sur les 21 recommandations de la NEC « pour éviter le black-out et faire la transition énergétique ». Cette commission, rappelle Hookoomsing, a été mise sur pied sous l’impulsion de la société civile, et a compilé son rapport en se basant sur l’avis de nombre d’experts.

Après une mini-marche pacifique, le KLR a d’ailleurs déposé ce document, aujourd’hui, au bureau du Premier ministre, à celui des ministres de l’Energie et des Finances, ainsi qu’un executive summary à l’intention des autres ministères concernés.