Pour le Joint Negotiating Panel (JNP) de la United Bus Service (UBS), les résultats du référendum organisé la semaine dernière « ne changent rien ». La Union of Bus Industry Workers (UBIW), affirme Gorah Enathally, a « seulement gagné le droit d’être reconnu à la UBS et de faire partie du JNP ».

Le président de la UBS Employees Union conteste également les accusations de « campagne de terreur » avancées par la UBIW et  de complicité avec le patronat.

A l’Employment Relations Tribunal, on indique que l’UBIW a été clairement désignée comme la négociatrice, ainsi qu’il est stipulé dans un ordre émis le 14 juillet [voir document].