Un Budget qui comprend des mesures «populaires» et rempli de promesses, mais qui pourraient ne pas être réalisées. C’est l’analyse de Robert Pallamy du Budget 2007-2018.

Certes, des investissements sont annoncés dans le port, reconnaît celui qui était, jusqu’à décembre dernier, président de la Cargo Handling Corporation. Mais d’autres projets d’infrastructures comme le métro léger seront sans doute plus difficiles à rentabiliser alors que son financement sera un fardeau pour les générations futures, prévient le président du PMSD.

Alan Ganoo, président du Mouvement patriotique, estime également que ce Grand oral comprend un «soupçon de populisme». Motivé, selon lui, par la perspective d’une prochaine échéance électorale qui pourrait être moins favorable à l’alliance MSM-ML.

Les deux hommes étaient sur le plateau d’ION News, ce jeudi 8 juin, ainsi que d’autres invités, pour réagir aux principales mesures annoncées un peu plus tôt par Pravind Jugnauth.