De nombreux « data sets » de divers ministères peuvent être disponibles sous une politique d’accès ouvert aux données. C’est le constat que pose la Banque mondiale après les consultations tenues en juin, à Maurice, tant au niveau des secteurs public que privé. L’équipe mobilisée a présenté, ce 28 octobre, l’Open Data Readiness Assessment. Rapport qui a été remis au ministère des Technologies, de l’information et de l’Innovation.

Pour Anat Lewin, le gouvernement est « prêt à s’engager » dans un processus pour ouvrir l’accès à l’information, s’il le souhaite. L’ICT Specialist de la Banque mondiale note ainsi que divers fichiers peuvent être « ouverts », et que « cela ne prendra pas grand-chose » pour les rendre accessibles dans le bon format.

Le plus important, cependant, poursuit l’experte, est pour le ministère des TI et de l’Innovation d’élaborer une politique d’accès libre aux données, de préparer les data sets à être publiés. Mais aussi de communiquer avec ceux qui vont utiliser ces informations, afin de mieux cerner leurs besoins et d’y subvenir.

Photo : Anat Lewin, ICT Specialist de la Banque mondiale, a présenté l’Open Data Readiness Assessment aujourd’hui.