Tous les services en ligne de l’Etat sont désormais accessibles à une nouvelle adresse : www.govmu.org. L’ancien site qui hébergeait le portail gouvernemental affichant désormais « For sale ». Tassarajen Pillay Chedumbrum, ministre des Technologies de l’information et de communication, revient aujourd’hui sur cette polémique. Il avance que le gérant du domaine « .mu » profite de la période des élections pour « créer une psychose ». Et que l’Etat a « enclenché une bataille juridique ».

Il s’exprimait aujourd’hui lors d’une conférence de presse pour faire le bilan de son ministère de 2010 à 2014.