Le ministre des Arts et de la Culture maintient. Il y a eu consensus sur la loi votée, hier soir, pour la protection des droits d’auteurs. « Sauf de la part de ceux qui ne l’ont pas compris », ajoute-t-il. Le Copyright Act, qui fait provision pour une Rights Management Society, dit Mookhesswur Choonee, vient corriger les « erreurs » relevées au niveau de la Mauritius Society of Authors.

Pour sa part, Linzy Bacbotte se dit « frustrée » et « peinée ». Le Copyright Act ne prend pas en compte « certains points ». La conseillère auprès du ministre des Arts et de la Culture, et artiste, réclame une rencontre auprès du Premier ministre pour que les artistes puissent exprimer leurs griefs.