C’était la satisfaction, ce soir, à la sortie de la deuxième réunion du comité de rédaction du projet de loi sur la réforme électorale. Selon Alan Ganoo, la rencontre de la fin de la semaine prochaine permettra de finaliser l’ébauche actuellement en discussion. Il appartiendra alors au Premier ministre de décider de la marche à suivre en consultation avec Paul Bérenger, avance le deputy leader du MMM.

Mais avant d’en arriver là, il faudra solutionner des « problèmes techniques ». Selon l’Attorney General Satish Faugoo, des solutions à long terme devront par exemple être trouvées pour s’assurer de la présence d’une opposition au Parlement en cas de 60-0, même si celle-ci recueille moins de 10% des suffrages. De même, les mécanismes pour contraindre les partis à aligner un tiers de femmes ou pour les sanctionner au cas contraire devront également être déterminés.