Les habitants du Morne poursuivent leur combat pour récupérer ce qui, selon eux, leur revient de droit. Pour qu’un terrain aux abords du village leur soit restitué. Terrain qui, disent-ils, était occupé par leurs ancêtres et dont ils ont été dépossédé. Terrain qu’ils occupent depuis l’année dernière.

Ces habitants vont plus loin dans leur démarche. Et réclament que l’Etat mette en place une commission d’enquête sur les terrains dits privés dans la région du Morne. Afin que les vrais propriétaires soient connus.

Rezistans ek Alternativ, qui apporte son soutien au collectif, réclame, pour sa part, la mise en place d’une commission. Celle-ci, explique Stephane Gua, membre du parti, devra se pencher sur l’aménagement du territoire mauricien et s’assurer que chaque citoyen puisse avoir accès à la terre selon ses besoins.

Photo : Veena Dholah et Aichah Soogree de Rezistans ek Alternativ encadrent Yoni Auguste, du Collectif Le Morne.