La célébration du tricentenaire de la présence française à Maurice est marquée aussi l’occasion d’une coopération renforcée entre les deux pays. Alain Marsaud, député qui représente les Français à l’étranger, avance que son pays apportera son soutien financier pour la restauration du jardin de Pamplemousses. C’est ce qu’a déclaré Mahen Seeruttun, à l’issue d’une visite organisée ce matin. Le ministre de l’Agro-industrie ajoute qu’un expert français devrait être bientôt dans l’île pour notamment évaluer l’étendue des travaux requis, qui devraient coûter au moins 1 million d’euros.

Ce jardin, créé par le botaniste Pierre Poivre et « délaissé depuis quelques années », le ministre souhaite « lui redonner son cachet historique ». Cela nécessitera toutefois un financement important, et faire payer l’accès au jardin est un moyen pour chacun d’y contribuer, poursuit Seeruttun.

Alain Marsaud compte, pour sa part demander, à ce qu’une rue française soit baptisée du nom de Pierre Poivre. Notantque c’est « paradoxal de voir qu’à Maurice, on lui rend hommage alors qu’en France, il est totalement oublié ».