Follow Us On

Slider

Si tout va bien, elle devra être opérationnelle dès janvier 2018. Toutefois, dans un premier temps la nouvelle centrale utilisera du diesel comme combustible. Pour ensuite passer au gaz naturel liquéfié (GNL).

Selon Gérard Hébrard, l’utilisation du diesel à la place de l’huile lourde permettra de réduire l’émission de particules et de gaz polluants. Le directeur du Central Electricity Board précise par ailleurs que dans les 3 à 4 ans à venir, les centrales électriques de Fort Victoria et de St Louis seront remises à niveau pour utiliser, elles-aussi, le GNL.

Ivan Collendavelloo, le ministre des utilités publiques a effectué ce mardi matin une visite des lieux à l’endroit où la nouvelle centrale électrique sera construite.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] Universitaires du Nord et du Sud se penchent sur l’abolition des barrières tarifaires

Le libre-échange dans la région océan Indien est-il un mythe ? C’est sur cette question que se penchera, cette semaine, l’université d’été...

Close