Le droit à la vie privée, la piraterie, le droit des victimes, la divulgation au niveau de l’enquête, la torture… La Mauritius Criminal Law Review aborde, entre autres, ces questions dans sa troisième édition. Celle-ci a été lancée, ce jeudi 15 mars, à Port-Louis.

En marge des 50 ans de l’indépendance de Maurice, l’ouvrage comprend un nombre plus important d’articles ayant trait à la Constitution. Il est préfacé par sir Hamid Moollan.

Ont siégé sur le comité éditorial : le DPP Satyajit Boolell, la juge Aruna Narain, Rashid Ahmine, adjoint au DPP, Pierre Rosario Domingue, CEO de la Law Reform Commission, l’avocat Hervé Duval et le Senior State Counsel Vinod Rammaya.

La Mauritius Criminal Law Review est en vente à Rs 600.