«Il nous faut par tous les moyens progresser et éviter de se ranger par communauté, par groupe ethnique.» Philippe Goupille partage le même avis que le Cardinal Maurice Piat. A savoir que «le Best Loser System perpétue le communalisme». S’il encourage les efforts faits pour promouvoir la citoyenneté mauricienne, le président du Conseil des religions estime «comme tous les Mauriciens» qu’une réforme électorale est «nécessaire».

Le père Goupille intervenait, ce mardi 25 septembre, lors de la réunion annuelle du Conseil des religions qui s’est tenue à l’Aventure du sucre. Le rapport du programme Intercultural Education, un programme visant à encourager les échanges entre les collégiens de foi musulmane, chrétienne et hindoue, y a été présenté.