Le constat est limpide pour Eliézer François. Depuis 1967, le Best Loser System a «donné satisfaction». Celui-ci ne pourra pas être remplacé par une dose de proportionnelle avec les mêmes résultats, estime le leader du Mouvement authentique mauricien.

Celui-ci estime, par ailleurs, que la réforme électorale doit surtout s’attaquer au redécoupage des circonscriptions pour s’assurer d’un nombre égal d’électeurs dans chaque circonscription.

Photo : Serge Antoine et Eliézer François, leaders du Mouvement authentique mauricien.