La seconde fois a été la bonne pour Luciano Azor. Il est lauréat de la cuvée 2017 dans la filière «arts». Pas tout à fait satisfait de sa 8place au classement national l’année précédente, le jeune homme a voulu retenter sa chance.

Sa mère était à ses côtés quand Luciano Azor s’est rendu au Triolet SSS, dont il est le premier lauréat. Ses résultats, dit le jeune homme, sont aussi le fruit des efforts de tout un chacun au collège.

Car Luciano est de condition modeste. Son père ainsi que son frère aîné sont maçons. Sa mère, Rodriguaise et cleaner. Eux n’ont pas pu aller loin dans leur scolarité, note le jeune homme. Mais lui compte bien leur faire honneur. Peut-être en étudiant le droit en Angleterre. «Qu’importe ce que je ferai, je le ferai avec conviction et ambition», assure Luciano Azor, qui habite la cité Mère Thérésa à Triolet.