Ils n’ont pas eu le temps de ramener leurs bateaux à terre. Comme beaucoup, ces pêcheurs de Pointe-aux-Piments ont été surpris par la rapidité du passage de Fakir.