Le salaire et les allocations de la CEO de Landscope Mauritius s’élèvent à Rs 211 550 par mois. Naila Hanoomanjee ne perçoit, cependant, aucune rémunération comme membre de conseils d’administration des compagnies subsidiaires tombant sous cet organisme. Précisions de Pravind Jugnauth en réponse à une interpellation de Rajesh Bhagwan, ce mardi 31 juillet au Parlement.

Le Premier ministre souligne cependant que Naila Hanoomanjee cumule les fonctions depuis les departs de Claude Wong So et de Koomaren Chetty.

Si le député de Beau-Bassin/Petite-Rivière a évoqué une «situation malsaine» chez Landscope à cause des tensions entre Gérard Sanspeur et Naila Hanoomanjee, le Premier ministre affirme pour sa part avoir discuté avec le chairman et la CEO de l’organisme suivant leurs «différences».

Il y a quelques jours, le Défi Media évoquait le fait qu’un avis légal a été sollicité sur la question de rémunération de Naila Hanoomanjee comme membre des conseils d’administration de BPML Freeport Services Limited, CyberProperties Investment Limited et Informatics Park Limited. Soit des companies subsidiaires de Landscope dont elle est Officer in Charge.