« To roul vit, to mor brit. Alor pa bliye chek to speed limit. » « Pa kondir ek bwar an mem tan parski kan to pran lalkol, to pena mem zizman. » Ce matin, à l’école du gouvernement Emilienne Rochecouste, ce sont les enfants qui ont pris la parole sur la sécurité routière. A travers des sketches et des slams, ces élèves en Std IV ont illustré ce qu’ils ont appris grâce aux livrets sur cette thématique reçue de la compagnie Total Mauritius.

Des livrets qui font partie du projet On the road for your safety, initié par la compagnie pétrolière il y a trois ans. Le coup d’envoi de la deuxième édition a eu lieu, ce matin, à l’école du gouvernement Emilienne Rochecouste à Quatre-Bornes. Cela en présence du Deputy Prime minister Xavier Duval, de la ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun, du National Road Safety Coordinator Daniel Raymond, du maire de la ville de Quatre-Bornes, Antaram Sonoo, notamment.

En ce mois consacré à la sécurité routière, explique Peyami Oven, directeur général de Total Mauritius, la compagnie renouvelle son engagement à l’initiation des plus jeunes au code de la route.

Le plan d’action s’étalera sur trois ans et sera déployé dans 373 établissements scolaires. Il comprend la distribution de la maquette d’un circuit routier dans les écoles et de livrets illustrés à environ 18 000 élèves ainsi qu’à leurs enseignants, à Maurice, Rodrigues et Agaléga. Les livrets sont divisés en trois leçons : les conventions routières, la manière de se déplacer sur les routes et les mesures de protection. Sont également incluses des activités de dessin et de coloriage à la fin de chaque chapitre pour combiner éducation et plaisir.

Leela Devi Dookun-Luchoomun a réitéré le besoin de sensibiliser les plus vulnérables et les plus exposés aux dangers de la route, à commencer par les plus jeunes.

De janvier au 12 juin, 61 personnes sont mortes sur nos routes, dont 21 piétons.