Leur donner les outils pour mieux développer leur entreprise. C’est dans cette optique que l’Association mauricienne des femmes chefs d’entreprises a organisé une session de travail, aujourd’hui, destinées à ces femmes qui ont lancé leur propre business. Axée sur le thème « Scaling up your business for growth », l’atelier a réuni plusieurs intervenants au siège du Human Research and Development Council, à Ebène. Sanjay Mungur, directeur exécutif d’Empretec Mauritius, Aline Wong, styliste à la tête de L’Inattendu, Clara Calou, directrice de Positive Management Ltd, directrice exécutive de Women in Networking, et Leckrani Soobagrah, fondatrice et directrice de Bonny Air Travel & Tours.

L’AMFCE, explique sa présidente Marie France Chamary, a donné un « nouvel élan à son engagement social pour l’autonomisation des femmes », surtout celles qui sont « vulnérables et défavorisées ». Le Decentralised Cooperation Programme soutient ce projet. Joël Violette, qui y est Project Manager, souligne que mettre en avant une « culture d’entrepreneuriat » chez les femmes ne peut qu’être positif pour leurs familles, la société et le pays.

Les participantes se disent, pour leur part, satisfaites de cette initiative. Confiantes qu’à la fin de la journée, elles seront plus aptes à gérer leurs entreprises. Elles encouragent les autres femmes à profiter de ce type d’ateliers de travail.

L’AMFCE regroupe les femmes entrepreneurs de tous les secteurs de l’économie mauricienne. L’objectif principal de l’association est de soutenir et de protéger l’intérêt des femmes qui sont impliquées dans le commerce.