Mettre l’agriculture au service de l’emploi. C’est ce que préconise Lalit en amont du Budget 2018-2019. Au lieu que les terres soient vendues «pour de bon» pour la construction de résidences sous l’Integrated Resort Scheme, de terrains de golf ou de smart cities. Ou que l’Etat subventionne encore plus le secteur sucre. Des membres du parti politique ont manifesté devant l’Hôtel du gouvernement pour réclamer, à la place, des mesures visant les «tablisman» et destinées à renforcer la sécurité alimentaire et créer de l’emploi.