Les femmes contribuent autant que les hommes à l’économie. Elles ne touchent toutefois pas un salaire égal aux hommes dans de nombreux domaines d’activités, déplore Jenny Adebiro. Il est plus que temps que cela change, affirme la présidente de l’aile féminine du Mouvement militant mauricien (MMM).

Si les femmes ont beaucoup de potentiel et ont fait montre de leurs compétences, elles sont encore trop nombreuses à subir les coups de leurs conjoints, indique Jenny Adebiro. Tout comme les patientes souffrant de cancer devraient avoir un établissement qui leur est dédié à Maurice. Au lieu de devoir se rendre à l’étranger pour leur traitement.

La conférence de presse de ce mercredi 20 février, à Ebène, a aussi été l’occasion de préciser le programme du rassemblement prévu le 10 mars en marge de la Journée internationale des femmes. Le thème choisi pour l’événement, qui débutera à 10 heures au Plaza, Rose-Hill : «Les femmes pour une nouvelle île Maurice».

Des «anciennes» du MMM de même que de nouvelles venues se relaieront sur l’estrade. Soit la chanteuse Jasmine Toulouse, active dans la circonscription de Rivière-Noire ; Daniella Bastien, anthropologue, poète et active au niveau de la commission de l’éducation ; Zabeen Moraby, qui siège au comité central ; Cherylle Rayapen, qui fait partie du bureau politique ; Rouma Bahadoor, vice-présidente de l’aile féminine ; Arianne Navarre-Marie, ancienne ministre de la femme ; et Paul Bérenger, leader du MMM.