Formation et éducation. Recherche. Numérique. Ce sont les trois principaux axes de coopération sur lesquels porte l’accord-cadre signé, aujourd’hui, par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’Agence universitaire de la Francophonie.

Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie, souligne la prise en compte, par les Etats membres de la COI, que la formation et la recherche sont essentiels pour leur développement.

Madi Hamada, secrétaire général de la COI, le reconnaît d’ailleurs : « Qu’est-ce qui est à la base si ce n’est l’instruction ? »