L’Agence française de développement a, pour la troisième fois, octroyé une troisième ligne de crédit vert de 75 millions d’euros à la MCB et la SBM. Soit environ Rs 3 milliards.

Cette troisième phase du programme Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance (Sunref) à Maurice se veut cette fois «encore plus ambitieuse que les deux précédentes». L’objectif est de financer des projets d’adaptation au changement climatique ou ceux favorisant l’égalité homme-femme. Notamment dans le domaine des énergies renouvelables.

Cette ligne de crédit s’accompagne également d’un appui technique ; Business Mauritius est en charge de la maîtrise d’ouvrage.

La MCB bénéficie de de Rs 45 millions et espère soutenir autant de projets qu’avec les deux précédentes lignes de crédit, a indiqué son CEO Alain Law Min lors de la cérémonie de signature, le mardi 9 octobre.