«Nou pou al devan gouverman». C’est qu’annonce souligne Jayen Chellun, secrétaire de l’association des consommateurs afin que les autorités prennent les devants pour s’assurer que l’huile de grignons d’olive ne soit pas un danger pour les consommateurs mauriciens. Cela, suite à la décision du gouvernement espagnol ait signalé que ce produit pourrait causer le cancer.