Follow Us On

Slider

Le regroupement socioculturel n’est pas encore certain s’il alignera des candidats aux législatives du 7 novembre. Les représentants de la Voice of Hindu (VoH) ont quand même fait une demande d’enregistrement comme parti politique. Cela afin de prévenir toute utilisation abusive durant la campagne électorale, affirme le leader Navin Unnoop.

La VoH accordera-t-elle son soutien à l’un ou l’autre des principaux partis en lice ? Aucune décision n’a encore été prise, ajoute encore Navin Unnoop. Car il faut encore évaluer les programmes électoraux de même que la place qu’y occupent la lutte contre les discriminations et la pauvreté ainsi que la question du «law and order».

Facebook Comments