Follow Us On

Slider

L’assurance-santé proposée par l’Etat aux fonctionnaires est-il une façon d’amorcer la privatisation du système de santé public ? C’est la question que se pose la State Employees Federation.

Les fonctionnaires sont, certes, appelés à contribuer 50%, mais à un plan médical « de base », souligne Radhakrishna Sadien. Celui-ci a, lors d’une conférence de presse ce 18 juillet, relevé certaines disparités dans les propositions formulées par le Pay Research Bureau sur cette assurance-santé.

Le plan entre en vigueur à partir de janvier 2017. Les fonctionnaires peuvent choisir de ne pas y souscrire. Ceux ayant déjà une assurance médicale devront attendre qu’elle arrive à terme avant de pouvoir bénéficier de la contribution de l’Etat.

Le ministère de la Santé a déjà lancé un Expression of interest pour retenir les services d’un consultant.

Sadien a aussi appelé à une mobilisation nationale contre la privatisation de la Central Water Authority.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Video] Privatisation of water sector won’t be permanent without investment in storage, says Riad Sultan

What can be the consequences of climate change on food security? What about supply? And is privatisation a good avenue...

Close