La Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) militera pour la santé mentale des travailleurs. Reeaz Chuttoo, porte-parole du syndicat, dénonce des conditions de travail précaires qui, dit-il, ont des répercussions. Ou encore les heures supplémentaires intégrées dans des « global packages » accordés aux employés prévoient déjà les heures supplémentaires.

Selon la CTSP, cela constituerait une violation de la Convention no 29 sur le travail forcé et a donc déposé une plainte contre l’Etat mauricien auprès du Bureau international du travail.

Reeaz Chuttoo est revenu sur les amendements prévus à la loi du travail. La CTSP dénonce de nouveau la lenteur du comité ministériel mis sur pied à cet effet et le manque de discussions avec les syndicats.

Afin de conscientiser les travailleurs sur la sécurité, la CTSP tiendra le 28 avril, soit à l’occaion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, une exposition retraçant la lutte des travailleurs à Maurice. Elle se tiendra entre 11h et 16h à la place Raymond Chasle, près de la poste de Rose-Hill.

Pour le 1er-Mai, la CTSP prévoit une marche depuis ses locaux à Rose-Hill jusqu’à Beau-Bassin où des syndicalistes prendront la parole.