Follow Us On

Slider

L’exploitation abusive de l’océan Indien par des multinationales et des pays occidentaux a fait l’objet d’une conférence organisée par le Centre for Alternative Research and Studies(CARES). Une quarantaine de représentants de divers pays de  la région, dont des Comores, de Madagascar, de La Réunion, des Seychelles et d’Afrique orientale étaient présents pour animer les débats.

La conférence qui a eu lieu ce mardi 30 et mercredi 31 octobre à la Maritime Academy à Pointe-aux-Sables et Senlis-sur-Mer, à Riambel, a abordé des sujets tels que la surpêche ou les différents traités et accords signé par les îles de l’océan Indien.

 

Facebook Comments