Six mois après le passage du cyclone Berguitta, le ministère de l’Egalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille a procédé ce mardi à l’évacuation de huit familles qui avaient trouvé refuge au centre communautaire de Saint-Malo, à Baie-du-Tombeau. La veille, une équipe de la Child Development Unit (CDU) avait été dépêchée sur place pour récupérer les enfants des sinistrés, mais elle a fait chou blanc. Dès 7h30 ce matin, des agents de la police régulière ont invité les occupants à quitter les lieux. Face à leur refus, ils ont fait appel à la police antiémeute, la Special Supporting Unit. Au sein du ministère de Roubina Jadoo-Jaunbocus, on indique que des voisins se plaignaient de la présence des sinistrés alors que ceux ayant l’habitude de fréquenter le centre communautaire se lamentaient de ne pouvoir faire des activités telles que le zumba…