Des policiers ont été filmés en train d’enlever des affiches réclamant une commission d’enquête sur Alvaro Sobrinho. Des publications du Parti travailliste que Patrick Assirvaden affirme être légales. Ces incidents ont été notés à Quatre-Bornes, Vacoas, Saint-Pierre et Moka, affirme le président des rouges. Un membre du Parti travailliste devrait porter plainte.

Interrogé au téléphone, l’inspecteur Shiva Coothen fait seulement ressortir que la loi interdit l’affichage hors des zones délimitées à cet effet.