Plus de 22 000 plants de cannabis, de l’héroïne, du haschich et des drogues synthétiques… Un peu plus de Rs 69,4 millions de drogues sont parties en fumée, ce 24 août, aux Casernes centrales.

Les éléments détruits faisaient partie des preuves dans des enquêtes pour lesquelles aucun suspect n’a pu être identifié ou l’accusé est décédé.

Cet exercice de destruction intervient chaque trois ou quatre mois.