Ils avaient dû repousser leur marche pacifique d’une semaine. Ce ne sera pas de nouveau le cas, affirment les membres de la Plateforme anti-métro. Selon Jayen Chellum, la police mais aussi la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill a tenté de faire «blocage» à cette manifestation.

Le point de départ sera à la résidence Barkly, à 9h30 ce dimanche 24 septembre.

La plateforme s’élève également contre les propos de Ravi Rutnah, cette semaine, contre une journaliste. Il ne suffit pas qu’il retire ses propos, disent ses porte-parole, le Deputy Chief Whip aurait dû s’excuser et devrait démissionner.