Les membres de la Plateforme anti-métro étaient dans la capitale aujourd’hui pour faire signer leur pétition nationale. Le mouvement reste mobilisé contre un projet qui, dit-il, engloutira des milliards de roupies alors qu’il n’est pas prioritaire.

La PAM a aussi écrit à Nando Bodha, ce jeudi 10 août, pour réclamer la publication, d’ici «une semaine tout au plus», du rapport de faisabilité du projet Metro Express revu par la Singapore Cooperation Enterprise. Il y a deux jours, le ministre Nando Bodha avait indiqué qu’il déposera le rapport au Parlement à la rentrée parlementaire. Les travaux reprennent le 24 octobre.

Raj Appadu lance pour sa part un appel pour que des études géotechniques soient menées à Camp-Chapelon. Une partie du tracé du Metro Express, selon le Front commun des commerçants de l’île Maurice, passe par cette région de Port-Louis sujette aux glissements de terrain.