Drogue, Metro Express, chômage, éducation, pauvreté… Les questions des paroissiens de St Patrick pour les candidats à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes sont nombreuses. Nita Juddoo du MMM, Arvin Boolell du PTr et Roshi Bhadain du Reform Party d’y répondre, ce 17 novembre. Egalement invité, Dhanesh Maraye du PMSD a finalement refusé de prendre la parole. Arguant que comme la soirée a démarré par une prière, la plateforme était plutôt religieuse et que lui ne veut pas mélanger politique et religion.

Vu la liste des questions, chaque candidat a été invité à en choisir quelques-unes pour y répondre. La réunion-débat devant durer deux heures. La paroisse avait d’ailleurs prévu, outre un modérateur, deux personnes pour veiller au respect de la limite de temps. Roshi Bhadain a abordé le Metro Express mais aussi attaqué les autres candidats autour de la table et en particulier le leadership de leurs partis.

Arvin Boolell a axé son intervention sur le chômage, mais aussi le mauricianisme et le vivre ensemble – des questions qui sont revenues au-devant de l’actualité ces dernières semaines.

Si elle ne minimise pas l’importance de cette partielle, Nita Juddoo reconnaît cependant que ce scrutin ne viendra pas bouleverser les choses. Il faut voir plus loin, vers les élections générales, insiste la candidate mauve.

Très à l’écoute durant les échanges, Dhanesh Maraye compte répondre à toutes les questions sur sa page Facebook.

Retrouvez notre live: