La situation qui prévaut en ce moment à la Wastewater Management Authority (WMA) serait le fait du président de son conseil d’administration. C’est ce qu’avance la Mauritius Trade Union Congress, à laquelle la WMA Employees Union est affiliée. Qui dénonce la suspension de 9 cadres de cet organisme.

Selon Dewan Quedou,  président du syndicat, la WMA envisagerait de démanteler la Mechanical and Electrical Unit de la WMA.

Le président de la MTUC compte solliciter le ministre Ivan Collendavelloo pour qu’il fasse entendre raison à Sulaiman Hansrod, chairman de l’organisme. Si dans 20 jours, « aucune action positive » n’est notée, le syndicat brandit la menace d’une menace devant les locaux de la WMA, à Port-Louis. et celle d’une grève de la faim.