«Kot ena politik?» Le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) insiste : la plateforme de l’organisation durant le pèlerinage de Maha Shivratri n’était pas politisée.

Quid de la prise de parole de Navin Ramgoolam ? Le leader du Parti travailliste était, en effet, invité d’honneur de la soirée de prières organisée par la MSDTF. Le Premier ministre avait été convié en premier lieu, rétorque Rajendrah Ramdhean. Et a choisi de passer son tour. «Nous sommes là comme une plateforme ouverte à tous, gouvernement et opposition», réitère le président de la MSDTF suite à une question d’ION News.

Celui-ci a été très critique envers la Mauritius Broadcasting Federation. En cause : le récent «boycottage», selon la MSDTF, de la station de radiotélévision des activités de cette association à Ganga Talao pour Maha Shivratri. «Si nécessaire, on demandera aussi une commission d’enquête sur les méthodes dont la MBC est gérée», avance le président. Qui réclame aussi des explications à la direction générale de la MBC sur la non-diffusion de son discours au temple de Nawrang Sabha, à 16Mille, Forest-Side.

La MSDTF appelle également à une meilleure gestion de la circulation à Grand-Bassin dans le cadre du pèlerinage. Faisant ressortir les embouteillages monstres de cette année.